MINISTERE DES HABOUS
ET DES AFFAIRES RELIGIEUSES
La Grande Mosquée Sultan Qaboos - Mascate

L’origine de l’ibadisme

coran

Après l’assassinat d’Othman, des affrontements sanglants éclatent entre le calife Ali et le contre-calife omeyyade Muawiya entraînant le développement  des écoles chiite et sunnite. Abbad bin Abd bin Al Julanda décide que l’Oman ne suivra aucune de ces deux tendances religieuses. Ainsi, au début, l’Oman ne se soumet pas à la domination omeyyade. Ce sont seulement les attaques militaires lancées  par Al Hajjaj bin Youssef, le gouverneur de l’Iraq, qui obligent la dynastie des Al Julanda à aller s’établir en Afrique.  Un centre de résistance politique contre la domination des Omeyyades se développe par la suite en Oman.

A la suite de divers événements  historiques et religieux se développe  ce qui sera connu plus tard sous le nom d’ « école ibadite ». Oman devient une des régions les plus importantes  de l’école  ibadite, à côté de Al Basra en Irak.

Jabir bin Zaid, le fondateur de l’école ibadite, est né en l’an 93 AH (711 apr. J.-C.) à Nizwa en Oman et se rend plus tard en Irak où il s’y installe. Bin Zaid reste cependant très attaché à sa patrie d’origine de par ses relations avec les tribus omanaises Al Azd et Al Muhallab qui l’aidèrent à la création de cette école.